Jamais sans mon legging pour l’hiver

Jamais sans mon legging pour l’hiver

Ma folie du legging n’est un secret pour personne. Si j’accroche peu avec la mode du legging de printemps, à porter un peu haut sur la cheville avec des ballerines ou des talons, c’est l’une des pièces de bases de ma garde-robe pour l’hiver.

Plan grand-froid

Je ne le dirai jamais assez : un legging qui colle à la peau tient toujours plus chaud qu’un pantalon qui laisse passer de l’air. Même si votre legging a l’air fin et que votre pantalon est en velours. Le legging permet toutes les folies… dessus et dessous. Froid au pied ? Il autorise les chaussettes géantes. Toujours froid ? Enfilez vos bottes les plus chaudes. Gênée par vos fesses ? Pulls longs, robes-pull, tuniques, tout est permis !

Legging en folie

Autre avantage du legging : il autorise toutes les folies, et il permet d’être super sexy sans en avoir l’air. J’ai quelques leggings très épais, la plupart sont noirs, mais je craque aussi pour le legging en (faux) cuir et j’ai quelques pièces un peu plus originales : léopard, rayures… une bonne occasion également de porter vos cuissardes ou des bonnes à talons vertigineuses. Aucun risque de passer pour une chaudasse, pourquoi se priver !

Ecrire un avis